Stress au travail : Focus sur le middle management

Si vous occupez une fonction de middle management, vous connaissez les pressions contradictoires exercées par la direction et les salariés.

Vous vous sentez pris en étau ? Vous n’êtes pas le seul : un récent article de L’Echo identifie la position de middle manager comme l’une des plus délicates dans la pyramide de l’entreprise. Les cadres sont dans la case la plus exposée aux risques d’épuisement.

Quelles sont les causes de ce stress professionnel ? Quelles pistes suivre pour le réduire ?

Pourquoi les middle managers sont soumis à un double stress au travail ?

L’Echo identifie différents facteurs de stress :

  • Le besoin de clarté

Les exigences imposées par le top management seraient non seulement toujours plus fortes, mais surtout, toujours plus floues.

Or, une étude de Bright Link, spin-off de l’UCL, a clairement identifié les injonctions contradictoires comme la première source de stress professionnel, devant la charge de travail.

  • Le rôle d’intermédiaire entre deux pôles parfois éloignés : la direction et les équipes

C’est au middle management qu’il incombe de traduire en objectifs précis et processus opérationnels les volontés exprimées « en haut ».

Mais dans un contexte de mondialisation et de décentralisation, les attentes issues de sièges centraux parfois lointains se révéleraient parfois assez déconnectées des réalités du terrain.

Cette tension se cristalliserait principalement sur le niveau intermédiaire entre ces deux pôles : celui des cadres, dépossédés des leviers de décision en amont.

  • La pression des résultats

Les middle managers sont également soumis à la pression des résultats, surveillés de près par les actionnaires. Jugés sur les chiffres, ils doivent mettre au point des méthodes qui portent rapidement leurs fruits.

Et quand la satisfaction n’est pas au rendez-vous, on attend du middle manager qu’il rende compte de “son” échec. C’est lui aussi qui assumera les éventuelles décisions nécessaires en matière de restructuration.

  • Les besoins des équipes

Sur le terrain, les employés veulent aujourd’hui être considérés comme des humains, et non comme des robots. Ils expriment leur besoin de comprendre le sens de ce qu’ils font. Ils sont en attente d’opportunités de développement, de feed-back constructif, de considération.

Le management doit aussi faire face au défi des problèmes de santé, qui ne font qu’augmenter en cas de stress.

Or, ces dimensions humaines de la gestion des salariés sont mises à mal par l’éclatement géographique des équipes, entre télétravail et digitalisation.

Quelles solutions pour lutter contre le stress au travail ?

Plus de participation ?

Manager est un métier à part entière qui requiert de nombreuses compétences.

Un management 100% participatif qui considérerait les équipes comme capables de s’autogérer est sans doute une vision idéalisée de l’entreprise.

Par contre, l’introduction maîtrisée d’une certaine dose de participation à l’intérieur d’un management présent mais assoupli semble se dessiner comme une des pistes de solutions pour l’avenir.

Quelles solutions peut vous apporter un recruteur ?

Vous êtes vous-même un middle manager et vous n’êtes plus sûr d’être à la bonne place dans votre entreprise ?

Vous êtes employeur et sentez le besoin d’un accompagnement pour gérer le management au sein de votre entreprise ?

Chez Optimal, nous disposons de plus de quinze ans d’expérience dans le recrutement de cadres.

Nous savons que la première manière de lutter contre le stress au travail est de placer chaque personne au bon poste.

Travailler avec différentes entreprises et institutions depuis de nombreuses années nous permet de connaître en profondeur les mécaniques à l’oeuvre dans chacune d’entre elles.

Nous sommes donc en mesure de vous proposer des profils toujours plus adéquats, maximisant ainsi les chances de succès à long terme de l’opération.

N’hésitez pas à nous contacter en toute condidentialité : sacha.zizic@group-optimal.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *